Réalisation d'un noeud d'arrachée ou aboutage de 2 nylons Le monofilament fluorocarbone Berkley Vanish Transition au meilleur prix sur eBay Hameçon circle hook Owner Mutu Light : un hameçon léger, piquant et idéal pour relâcher un poisson vivant Quelques vignettes informatives sur quelques espèces couramment pêchées à diffuser sur vos sites, blogs, mails. Cabillaud, bar, sole ... Surfcasting plage de Bretignolles la Sauzaie - Vendée - Nuit du 21 au 22 août 2013 - Un poisson dans le ciel Quelques photographies - Coupe des jeunes de surf casting 2006 - Le Touquet Pêche aux rondins côté break le 23 mai 2007 Remplacement du roulement de galet sur les moulinets Shimano Aero Technium et Ultegra. Pêche digue carnot le 6 août 2010 ADELFA : Fédération d'associations pour l'environnement du Littoral Flandres Artois Palangrotte aux Philippines - poissons multicolores...
-
Tailles minimales et réglementation de la pêche en mer de loisir sur une application Android

Les résultats de l’enquête sur l’ethique des pecheurs en mer

lundi 13 octobre 2008. 
12183  
2
 

Questionnaire "quelle est votre éthique de la pêche ?"

Dépouillement des réponses faites entre le 18 février 2008 et le 24 septembre 2008.

Entre ces 2 dates, 283 internautes ont répondu volontairement et sans aucune sollicitation au questionnaire. Aucune situation intermédiaire n’a été communiquée. Le contenu des réponses est resté secret jusqu’à la date de dépouillement.

- vous considérez vous comme un pêcheur sportif ?

- 73 % des pêcheurs ont répondu : "Oui".
- 27 % pêcheurs ont répondu : "Non".

Les 3/4 des pecheurs estiment donc exercer leur loisir de façon sportive. Nous reviendrons plus tard sur la notion de pêche sportive.

La réponse à cette question était obligatoire. Une seule réponse était possible. Aucune définition de la pêche sportive n’etait donnée. Il s’agissait en effet de se rendre compte de ce que chacun entendait par "pêche sportive".

- relachez vous ?

- 87 % des pêcheurs ont répondu : "Toutes les prises que je ne consommerai pas".
- 9 % des pêcheurs ont répondu : "Toutes les prises".
- 4 % des pêcheurs ont répondu : "Aucune prise, je consomme tout le poisson que j’attrape".

La réponse à cette question était obligatoire. Plusieurs réponses sont possibles. 3 réponses sont proposées : toutes les prises ; toutes les prises que je ne consommerai pas ; aucune prise je consomme tout le poisson que j’attrape.

- Si vous conservez du poisson pour votre consommation ?

- 41 % des pêcheurs ont répondu : " je ne conserve que les poissons ayant pu se reproduire au moins une fois (maille biologique)".
- 37 % des pêcheurs ont répondu : "je respecte la taille légale".
- 23 % des pêcheurs ont répondu : "je respecte la taille légale lorsque le poisson n’est pas mort".

La réponse à cette question n’était pas obligatoire. Plusieurs réponses sont possibles. 3 réponses sont proposées : je respecte la taille légale, je respecte la taille légale lorsque le poisson n’est pas mort, je ne conserve que les poissons ayant pu se reproduire au moins une fois (maille biologique)

Nous n’avons pas posé directement la question "respectez vous la taille légale ?". Cela sera sujet à discussion. La conservation de poisson en dessous de la maille légale est une infraction.

- je conserve du poisson ?

- 57 % des pêcheurs ont répondu :"Pour ma propre consommation uniquement".
- 31 % des pêcheurs ont répondu :"Pour ma consommation immédiate et pour faire plaisir aux amis".
- 12 % des pêcheurs ont répondu :"J’en conserve en congélation pour mes besoins futurs".

La réponse à cette question n’était pas obligatoire. Une réponse est possible. 3 réponses sont proposées : pour ma propre consommation uniquement ; pour ma consommation immédiate et pour faire plaisir aux amis ; j’en conserve en congélation pour mes besoins futurs.

Nous n’avons pas posé directement la question "pour vendre à vos amis et relations ?". Cela sera sujet à discussion. La commercialisation de poissons par un pêcheur amateur est une infraction.

- Lorsque je conserve des poissons, je conserve uniquement les espèces suivantes :

- 76 % soit 214 pêcheurs sur 283 ont répondu à cette question.
- Certains pêcheurs ont cité des espèces d’eau douce, il s’agit dans tous les cas de carnassiers (percidés). Ces citations ont été écartées.

- 91,1 % soit 195 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le bar* ou loup* pour les méditerranéens.
- 30,4 % soit 65 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le maquereau*.
- 26,6 % soit 57 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la sole*.
- 25,2 % soit 54 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le cabillaud**.
- 25,2 % soit 54 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la dorade (pas de distinction entre royale, grise ...)*.
- 25,2 % soit 54 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le lieu**.
- 22,4 % soit 49 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le merlan*.
- 17,8 % soit 38 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la limande**.
- 14,5 % soit 31 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le carrelet ou plie*.
- 13,6 % soit 29 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver l’ anguille*.
- 9,8 % soit 21 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver tous les poissons plats.
- 7 % soit 15 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le sar**.
- 6,5 % soit 14 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le mulet*.
- 5,1 % soit 11 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le maigre**.
- 5,1 % soit 11 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le rouget*.
- 4,7 % soit 10 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le flet**.
- 4,7 % soit 10 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver l’orphie*.
- 4,7 % soit 10 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la truite de mer** et le saumon**.
- 3,7 % soit 8 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la vieille*.
- 3,3 % soit 7 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le marbré**.
- 3,3 % soit 7 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver les roussettes et autres petits squalidés*.
- 3,3 % soit 7 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le turbot*.
- 2,8 % soit 6 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver les tacauds**.
- 1,87 % soit 4 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver les calamars* et seiches*.
- 1,87 % soit 4 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver toutes les espèces.
- 0,9 % soit 2 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le pageot**.
- 0,9 % soit 2 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le pagre**.
- 0,9 % soit 2 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la raie*.
- 0,9 % soit 2 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver la sardine**.
- 0,5 % soit 1 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le barracuda**.
- 0,5 % soit 1 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le chinchard*.
- 0,5 % soit 1 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver le coryphéne**.
- 0,5 % soit 1 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver tous les gadidés (cabillaud, merlan, tacaud, lieu ...)
- 0,5 % soit 1 sur 214 pêcheurs ayant répondu déclarent conserver pélamide**, lutjan**, otolite**, bonite**, thon**.

* espèces présentes sur tout le littoral de France métropolitaine.

** espèces localisées sur certaines zones du littoral de France métropolitaine.

La réponse à cette question n’était pas obligatoire. Il s’agit d’un texte libre.

- Lorsque je conserve des poissons, je ne conserve jamais les espèces suivantes :

- 49 % soit 139 pêcheurs sur 283 ont répondu à cette question.
- Certains pêcheurs ont cité des espèces d’eau douce.

- 22,3 % soit 31 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le tacaud**.
- 18,7 % soit 26 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver la vieille*.
- 15 % soit 21 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver l’orphie*.
- 14,4 % soit 20 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le chinchard*.
- 14,4 % soit 20 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le flet**.
- 13,7 % soit 19 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver la motelle*.
- 13 % soit 18 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver l’anguille*.
- 10,8 % soit 15 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le maquereau*.
- 7,9 % soit 11 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver la vive*.
- 5,8 % soit 8 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le merlan*.
- 5,8 % soit 8 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le mulet*.
- 4,3 % soit 6 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver l’alose*.
- 4,3 % soit 6 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le bar*.
- 2,2 % soit 3 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver le cabillaud**.
- 0,7 % soit 1 sur 139 pêcheurs ayant répondu déclarent ne jamais conserver la limande**.

* espèces présentes sur tout le littoral de France métropolitaine.

** espèces localisées sur certaines zones du littoral de France métropolitaine.

en cours de dépouillement...

La réponse à cette question n’était pas obligatoire. Il s’agit d’un texte libre.

- Ce qui me fait le plus plaisir lorsque je capture un poisson c’est :

- 81 % des pêcheurs ont répondu : "le combat avec le poisson".
- 50 % des pêcheurs ont répondu : "Être plus malin que le poisson".
- 31 % des pêcheurs ont répondu : "Manger le fruit de ma pêche".
- 18 % des pêcheurs ont répondu : "Manger un poisson sain".
- 12 % des pêcheurs ont répondu : "Offrir de bons poissons à mes proches".
- 3 % des pêcheurs ont répondu : "Impressionner les amis".

La réponse à cette question était obligatoire. Plusieurs réponses sont possibles. 5 réponses sont proposées : le combat avec le poisson, être plus malin que le poisson, manger le fruit de ma pêche, manger un poisson sain, offrir de bons poissons à mes proches.

- Pensez vous que certaines espèces que vous pêchez soient en danger :

- 92 % des pêcheurs ont répondu : "Oui".
- 8 % des pêcheurs ont répondu : "Non".

La réponse à cette question était obligatoire. Une réponse est possible. 2 réponses sont proposées : oui, non.

- D’aprés vous quelles espèces seraient en danger :

- 62 % soit 175 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que le bar* serait en danger.
- 36,4 % soit 103 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que le cabillaud** serait en danger.
- 16,6 % soit 47 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que la sole* serait en danger.
- 15,5 % soit 44 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que toutes les espèces seraient en danger.
- 10,6 % soit 30 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que l’anguille* serait en danger.
- 3,2 % soit 9 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que la limande* serait en danger.
- 2,5 % soit 7 sur 283 pêcheurs ayant répondu déclarent que le maquereau* serait en danger.

* espèces présentes sur tout le littoral de France métropolitaine.

** espèces localisées sur certaines zones du littoral de France métropolitaine.

La réponse à cette question était obligatoire. Il s’agit d’un texte libre.

en cours de dépouillement

- Quels sont les principaux dangers qui guettent les espèces citées :

en cours de dépouillement

- Seriez vous prêt à vous restreindre pour assurer la survie d’une espèce :

- 96 % des pêcheurs ont répondu : "Oui".
- 4 % des pêcheurs ont répondu : "Non".

La réponse à cette question était obligatoire. Une réponse est possible. 2 réponses sont proposées : oui, non.

- Pensez vous que la pêche de loisir ou sportive puisse constituer une menace pour certaines espèces :

- 54 % des pêcheurs ont répondu : "Non".
- 46 % des pêcheurs ont répondu : "Oui".

La réponse à cette question était obligatoire. Une réponse est possible. 2 réponses sont proposées : oui, non.

- Quel sont vos modes de pêche favori (s) :

en cours de dépouillement

- Quelle est votre région :

en cours de dépouillement

- J’habite à :

en cours de dépouillement

A suivre ...


Partager cet article !


>> >> ...